La séparation pendant la grossesse> séparation pendant la grossesse

Pour beaucoup, l'arrivée d'un bébé est synonyme de bonheur et une plus grande unité entre le couple. Pour d'autres, il peut être une période où les conflits se posent avec plus d'intensité et, si le mariage ne va bien, toute question se la goutte d'eau qui se traduit par un séparation.

La situation est difficile. Selon le psychologue Cynthia Boscovich, spécialiste chez les femmes enceintes et relation mère-enfant, il est difficile de ne pas secouer cette situation. "Pour plus insupportable qui peut être la relation et la séparation deviennent un soulagement pour le couple, le moment implique des rêves brisés et des pertes pour les deux. Et avec un bébé sur le chemin, il a tendance à être plus délicate et a besoin de soins"Il dit.

Pour ne pas en venir aux mains, il est préférable de laisser un dialogue franc. Si jamais il y avait la conversation et la séparation est inévitable, même pour des dommages mineurs qui se produisent tout, l'idéal est que le couple face au moment de la manière la plus équilibrée possible, compte tenu du bébé arrive. "Il est peu probable de se produire parce que beaucoup de sentiments antagonistes sont présents à ce moment et pas toujours le couple ne peut pas seulement voir où le conflit, mais aussi chacun séparément réaliser leurs difficultés"Dit le psychologue.

Voir ICI conseils Cynthia Boscovich pour ceux qui connaissent le problème

séparation à l'amiable

Marcela Novaes, directeur du marketing, a 30 ans et trois passe par la séparation pendant la grossesse. "Dès que j'ai découvert que j'étais enceinte, nous nous sommes assis et avons parlé, parce que il y a quelques mois, la relation ne fut plus à la hauteur. Nous avons conclu que la meilleure façon serait chacun aller d'un côté, mais le bébé aurait soutien des deux. Mon ex-mari a accepté de me accompagner chaque fois que je avais besoin et mis à disposition pour tout"Il dit. Dans ce cas, la dissolution amicale mariage a soulagé tout le monde. Marcela a continué, avec l'ancien support et le bébé est né dans un climat d'harmonie, de respect et d'affection, même avec les parents séparés.

Le plus souvent, il est très difficile de discerner ce qui est la meilleure solution pour les deux. Une partie par la faute de l'homme qui prend généralement la position "Je ne me soucie pas pour vous", Mécontenter ainsi la femme. À son tour, abordé les sentiments et beaucoup plus sensibles que d'habitude, les femmes ont tendance à ne pas garder le silence. "Au cours de cette période, la femme est plus sensible en raison de l'action de hormones, où généralement les émotions sont sur le bord". Prêt: formé confusion.

Par conséquent, la raison d'être est essentielle à un résultat sans regrets. Le psychologue dit qu'il est important d'observer ce qui se passe réellement et nuit à la relation et chacun avant de passer à la séparation. "La grossesse se déplace des questions intimes et primitives, pas toujours au courant. Qu'est-ce que pour l'un peut être une joie, pour d'autres, il peut être un cauchemar"Dit l'expert.

Une alternative pour le couple avec des difficultés est de chercher aide professionnelle psychanalystes et psychothérapeutes: "Le traitement, que ce soit fait individuellement ou par deux, peut être un moyen non seulement de résoudre les conflits du couple qui cherche à comprendre et veulent rester mariés, mais aussi si la séparation est inévitable, ils peuvent le faire de la manière la plus mature possible, pour atténuer les conflits et les dommages individuels", Dit Cynthia.

Aussi mauvais que le scénario peut sembler à la plupart des gens, pas toujours fin d'un mariage avec un bébé dans le ventre est mauvais. Selon le déclencheur peut même être un moyen de reprendre la vie, d'élargir les horizons et être vraiment heureux.

Понравилась статья? Поделись с друзьями: